Un projet en bois pour le Centre Aquatique Olympique !

C'est choisi ! Vendredi dernier, la SOLIDEO et la Métropole du Grand Paris ont officiellement retenu le projet lauréat pour le futur Centre Aquatique Olympique : il s'agira d'un projet tout bois, et le plus ambitieux au niveau environnemental !

Nous vous en reparlions en début d'année, Amoès et le groupement Hysplex accompagnent les ambitions environnementales olympiques de Paris 2024, sur les villages des athlètes et des médias (en maîtrise d'ouvrage directe de la SOLIDEO) mais également en supervision pour une vingtaine d'ouvrages très divers, incluant des équipements sportifs d'exception et de nombreux sites d'entraînement, parmi lesquels l'emblématique Centre Aquatique Olympique.

Très compact, le projet retenu se distingue par une bonne enveloppe thermique et une géométrie permettant une gestion fine des apports solaires. Mais c'est surtout par son mode constructif que le bâtiment se singularise, avec une structure et une charpente en bois, permettant d'incoroporer 2 500 m3 de matière biosourcée au total. De plus, les gradins autour du bassin seront réalisés en plastique issu du recyclage.

Au niveau énergétique, le projet repose sur des énergies renouvelables et de récupération pour la chaleur (réseau de chaleur essentiellement renouvelable, récupération de chaleur fatale de la déshumidification et des eaux grises, et chaudières numériques), et une importante production photovoltaïque. Le projet sera soumis à un double engagement de consommations, à la fois en énergie (moins de 5000 kWhEP/m²) et en eau (moins de 85 L/baigneur).

Le groupement lauréat est mené par Bouygues Bâtiment Île-de-France et les cabinets d'architectes VenhoevenCS et Ateliers 2/3/4 ; la conception environnementale et bas carbone reposera notamment sur Inddigo, Inex et Mathis. Un grand bravo à eux !