Histoire et implantations Missions Valeurs Equipe Partenaires Qualifications Moyens Matériels Actualités Nous rejoindre Impact Carbone AMOES Prix, concours Rénovation Locaux en BBC
La conception d'un bâtiment Passif Le bâtiment à énergie positive Le bois-énergie La micro-cogénération
Maîtrise d'oeuvre AMO HQE/BREEAM/Energie BET Environnement Campagne de mesures et Audits énergétiques Recherche & Développement Formation Domaines d'interventions
Maîtrise d'oeuvre fluides-environnement AMO Energie/HQE/BREEAM Audits Mesures Recherche et Développement Formations
guide sur l'efficacité énergétique dans le bâtiment Rapport de Campagne de Mesures de 18 logements BBC Rapport de Campagne de Mesures en expertise après réception Pré-Commander le logiciel TRNSYS Guide de Conception des Bâtiments à Basse Consommation d'Energie Autres Etudes
Histoire et implantations
Missions
Valeurs
Equipe
Partenaires
Qualifications
Moyens Matériels
Actualités
Nous rejoindre
Impact Carbone AMOES
Prix, concours
Rénovation Locaux en BBC

Toutes les actualités


25/04/2014 : AMOES publie dans CFP les résultats d'une étude sur l'Eau Chaude Sanitaire

AMOES publie dans CFP les résultats d'une étude avec pour objet de déterminer la pertinence des combinaisons de systèmes de préchauffage de l'Eau Chaude Sanitaire.

On retient notamment  :
● qu’en logements collectifs, les pertes de bouclage peuvent être responsables de près d’un tiers des consommations énergétiques pour l’eau chaude sanitaire.
● la combinaison qui semble la moins pertinente est le solaire thermique associé à la récupération de chaleur sur eaux grises pour préchauffer l’eau entrant dans le ballon solaire. Dans ce cas, il y a une compétition très nette sur le préchauffage de l’eau,
● pour associer efficacement le solaire thermique et le récupérateur de chaleur sur les eaux grises, il est préférable de réduire la surface de capteurs solaires (1,8 m2 pour la maison individuelle),
● pour les combinaisons avec le ballon thermodynamique, l’énergie renouvelable est à la base peu valorisée car il faut la diviser par le Cop du ballon. En outre :

- le solaire thermique peut tout à fait s’harmoniser avec le ballon thermodynamique mais avec un facteur correctif (environ 92 %) car le solaire thermique produit plus en été, et le ballon thermodynamique a un Cop dégradé en hiver ;
- à l’inverse, le récupérateur de chaleur sur eaux grises s’harmonise bien avec le ballon thermodynamique car il produit davantage en hiver.

Retrouver l'article complet dans l'espace presse d'AMOES

Retour



AMOES
38-42, rue Gallieni
92600 Asnières sur Seine
Téléphone : 01 41 32 22 11 - Contact
Fax : 01 40 86 29 16
Altics